Skip to content

Actualités

L’Association pour la Sauvegarde du Léman (ASL) réaffirme son opposition à un cheminement piétonnier continu au bord du lac Léman

Dans son dernier numéro de « Lémaniques » (no.104/6-2017), l’Association pour la Sauvegarde du Léman (ASL) maintient la position qu’elle avait exprimée en 2000 lors de l’élaboration du Plan Directeur cantonal des rives vaudoises du lac Léman (PDRL), en ce sens, que favorable au principe d’un accès pour tous aux rives du lac, elle reste opposée à la création en bordure de rive d’un cheminement piétonnier qui serait continu.

Afin de préserver les derniers vestiges de milieux naturels, l’ASL préconise des accès ponctuels au lac, développés à partir des pôles d’attraction déjà existants (plages, ports, quais) ou dans des zones ayant une valeur écologique moindre.

L’ASL insiste sur le rôle primordial que joue la rive dans la transition entre les milieux terrestres et aquatiques et estime que la conservation des rives lacustres est un objectif prioritaire.