Actualités

Loisirs lacustres et avifaune

La pratique sur nos lacs de nouvelles activités de loisirs comme le canoë, le Kite-surf ou le paddle ne sont pas sans conséquences sur les populations d’oiseaux d’eau.

En fonction de la saison, les lacs sont pour les oiseaux des lieux de reproduction, de mue et d’hivernage.

Les dérangements occasionnés par des activités nautiques, pratiquées désormais toute l’année, peuvent avoir des répercussions à long terme non seulement sur le statut mais aussi sur le comportement de certaines espèces.

Dérangés au printemps pendant leur nidification ou à la fin de l’été alors qu’ils ne peuvent plus voler à cause de la mue, les oiseaux d’eau seront incités à délaisser la zone les années suivantes.

Il en est de même pour nos visiteurs venant du froid. Les lacs suisses servent de quartier d’hivernage aux populations d’oiseaux d’eau de toute l’Europe de l’Ouest. Epuisés par leur migration, les oiseaux doivent se nourrir pour reconstituer leurs réserves de graisse qui leurs permettront, au printemps, de rentrer chez eux. Au cours de l’hiver, un simple envol pour fuir un paddle ou un canoë représente une dépense énergétique qui peut être fatale aux oiseaux les plus faibles.

Il est donc essentiel que les adeptes de ces nouvelles activités de loisirs respectent les règles de comportement suivantes :

  • se conformer à la signalisation et ne pas pénétrer dans les zones interdites à la navigation (Réserve d’Oiseaux d’eau et de Migrateurs OROEM)
  • éviter de s’approcher des lieux de nidification, en particulier des roselières lacustres.
  • passer le plus au large possible pour éviter de provoquer l’envol des oiseaux hivernants.

Adoptez le bon comportement dans les réserves : https://grande-caricaie.ch/fr/visiter/le-bon-comportement/